Date anniversaire de la naissance de Garibaldi: Les garibaldiens seront présents.

 

Garibaldi anniversaire

Communiqué de Boulegan Sian Nissart et la LRLN:

« A l’occasion de la réouverture de leur permanence, les associations Boulegan Sian Nissart et la LRLN proposent à leurs militants et sympathisants ainsi qu’à ceux des autres associations culturelles niçoises à les rejoindre pour fêter, le 4 juillet 2014, le 207ème anniversaire de la naissance de Giuseppe Garibaldi.

Ils seront accueillis à partir de 18h au 1 bis rue Caïs de Pierlas pour boire le verre de l’amitié, puis invités à aller à 20 h se recueillir et déposer une gerbe de fleurs au pied de la statue du héros niçois.

Après une allocution des représentants de Boulegan Sian Nissart et de la LRLN, sera entonné notre hymne « Nissa la bella »,  puis ce sera le retour à la permanence pour prendre une collation.»


Despotat de l'UE et la schizophrénie de la France jacobine !

Ah qu'elle a bon dos l'union européenne quand plus rien ne tourne rond !

Europe des PeuplesCertes il y a beaucoup à dire sur le fonctionnement de l'union européenne qui a été mis en place en grande partie, nous ne le rappellerons jamais assez, par l’un de ses principaux moteurs qui n’est autre que la France jacobine.

Selon les bons apôtres de Marianne, quand tout va bien c’est grâce à la politique intérieur française, quand rien ne va plus le bouc émissaire européen est très vite montré du doigt alors que la France est largement responsable de la situation dans laquelle se trouve l'union européenne.

19 milliards d'euros, voici le montant versé par la France au budget européen en 2011, dont 15,4 milliards de contribution directe et 2,7 milliards de recettes de TVA soit à peine 0,95% du PIB tricolore.
Pas besoin d'entrer dans les détails pour comprendre que les problèmes économiques et sociaux ne viennent pas uniquement de l'union européenne mais du modèle jacobin français défendu par la classe politique dans son ensemble.

Tout en accusant l’Europe de Bruxelles de Despotat,  l’Etat français s’en donne à cœur joie dans les frontières de son petit empire colonial.

Re-découpage ou fusion des territoires, impôts ou subventions, politique culturelle monolithique…  aucun pays européen n’est plus interventionniste sur le plan économique et sociétal que la France.

L’Etat français prétextant faire des économies en allégeant « le mille-feuilles » de son administration structurelle, a prévu de redécouper une fois de plus comme on le fait avec une tarte, les territoires comme il le fit en d’autres temps en Afrique avec le succès que l’on connaît.

Cette gestion territoriale absurde exclut bien évidemment la réunification revendiquée par les Peuples Breton et Savoisien qui sont des entités ethniques, historiques et culturelles bien définies.

Alors que les peuples européens (pas ceux inventés par les Etat-Nations artificiels) demandent de plus en plus de décentralisation et d’autonomie, les ayatollahs de la France jacobine continuent comme bon leur semble, à regrouper, découper, charcuter les divers territoires qu’elle administre plus ou moins légalement. Le refus inavoué de voir pour certains Peuples clairement identifiés  la possibilité d’administrer  leur territoire, même en tant que « région française »,  provoque des situations pour le moins ubuesques !

Le Pays-Basques «  français » qui est dissout dans le département des Pyrénées Atlantiques, lui-même dilué dans la région Aquitaine (sous la tutelle de Bordeaux), région qui se trouvera bientôt limitrophe de la  Bretagne…  du moins ce qu’il en reste !

Selon la logique jacobine, la Creuse et le Pays-Basques « français » doivent donc se retrouver unis dans la même grande région sud-ouest,  et le Pays de Nice avec  l’Hérault et le Gard qui pourraient rejoindre la Provence (il est de plus en plus difficile de nommer l’indéterminable PACA).

La France jacobine prend les populations pour du bétail, qu’on peut diriger ou parquer à sa guise de Paris, sans tenir compte des aspirations légitimes des Peuples concernés qu’elle administre.

La France jacobine dont les dogmes issus d’un autre temps refuse obstinément de regarder l’évolution civilisationnelle européenne en face. L’Europe des Peuples est en passe de prendre le dessus sur l’Europe des Etat-Nations artificiels dont l’apogée s’est située de la fin du XIXème siècle à celle du XXème siècle pour notre plus grand malheur (guerres mondiales et coloniales).

Catalogne, Ecosse, Flandre, Alsace, Pays-Basques, Corse, Bretagne, Savoie, Pays de Nice… l’Europe des Peuples est en marche, n’en déplaise à la très archaïque France jacobine qui refuse pour des raisons idéologiques d’écouter les Peuples qu’elle asservit depuis trop longtemps.

L’aveuglement de la France jacobine la mènera au même endroit que sans sœur nommée URSS en 1989, car rien ne peut arrêter la soif de liberté des Peuples.

 « L'utopie est la vérité de demain ».

Victor Hugo

La Countea de Nissa Campioun dòu Monde !

Le 8 juin 2014 restera à n'en pas douter pour les Niçois un jour à graver dans le marbre.

Champion du mondeLa Selecioun étant l'invitée de dernière minute à la coupe du monde conIFA*, suite à la défection de la sélection Québecoise, Frédéric Gioria et Jean-Philippe Mattio ont réussi l'exploit d'élaborer en un temps record une équipe compétitive qui nous a montré sa rage de vaincre sous le maillot de la Countea de Nissa. Les Niçois ne s'y sont d'ailleurs pas trompés.

Dès le début, et malgré une défaite 4 à 2 contre le futur finaliste de la compétition, les matches de la Selecioun furent un immense succès populaire et le soutien du Peuple Niçois inconditionnel. Poule de qualification, quart de finale, demi finale, finale... tout le Peuple Niçois a soutenu notre sélection.

Nul besoin d'avoir dans ses rangs des joueurs multimillionnaires évoluant au Réal de Madrid ou au PSG pour faire vibrer tout un Peuple. Nous avons des joueurs sincères, impliqués, qui embrassent leur maillot parcequ'ils l'aiment tout simplement et parce qu'ils sont Niçois et fiers de l'être avant tout !

Une grande bouffée d'air pur dans ce monde où le football business ne connaît qu'une seule valeur, celle des espèces sonnantes et trébuchantes !


Le travail effectué par toutes les associations du Pays de Nice  porte aujourd'hui ses fruits et plus personne ne pourra jamais affirmer que les Niçois ne forment pas un Peuple à part entière. Qu'il soit de souche ou d'adoption, un Niçois reste un Nissart !

Les héros de notre belle équipe nationale viennent de le démontrer d'une façon éclatante, et leur retour en Pays Niçois sera fêté comme ils le méritent ! Notre équipe nationale de football est désormais un symbole fort, un de plus, de notre Identité.

Que demain soit le temps de l'Union du Peuple Niçois autour de nos valeurs ancestrales, autour de toutes ses composantes, animée par une force indéfectible qui nous permettra de retrouver notre liberté.

Nous marchons ensemble dans le sens de l'histoire comme le font les Basques, les Corses, les Ecossais, les Catalans, les Bretons et bien évidemment nos frères Savoisiens !


Una Cultura, una Terra, un Poble !

 

*ConIFA : CONfederation of Independent Football Associations » Organisation qui regroupe les Etats, nations non reconnues, minorités, peuples sans nations et micro-nations non affiliés à la FIFA. 

Posté par LIBERA NISSA à 20:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,