29 janvier 2010

Il y a 150 ans: Message désespéré de La Gazette de Nice au TIMES !

times_1860_GIl y a 150 ans, le 3 février 1860, G. LUSORT (éditeur de la Gazette de Nice) envoyait un message désespéré au plus illustre ambassadeur de la presse anglaise: THE TIMES.
Il y décrivait de façon éclatante, la propagande ininterrompue faite par la France qui préparait l'annexion frauduleuse de Nice, ainsi que l'opinion publique du Peuple Niçois radicalement anti-annexioniste. Connaissant la mauvaise foi maladive de nos adversaires négationnistes, nous tenons à préciser que le sens du mot colonisateur n'a rien à voir avec le sens "français" du terme. L'auteur de l'article mentionne la colonie anglaise de Nice qui jusqu'à preuve du contraire n'a jamais administré le Pays Niçois sous quelque forme que ce soit !
Les résidents anglais y sont d'ailleurs appelés bienfaiteurs.
Concernant l'annexion de Nice, depuis 150 ans la France ressasse toujours sa propagande abjecte et mensongère que dénonçait déjà ce média libre niçois en 1860...
Nicea Fidelis !
"La fidélité en se définissant dans et par le temps se définit contre lui... être fidèle c'est faire comme si le temps n'existait pas."
Michel Sauvage


13 janvier 2010

Communiqué L.R.L.N: Kandel condamné pour complicité de diffamation !

L "11 janvier 2010 - Benoît Kandel, premier adjoint de la ville de Nice, ex-colonel de gendarmerie de  surcroît, vient d'être condamné par le tribunal de Nice pour complicité de diffamation dans le monopole de presse à l'encontre de l'ex-maire de Nice ; l'organe de presse a été condamné également. M.Estrosi, actuel maire de Nice avait déclaré avant son élection, qu'il se séparerait immédiatement d'un conseiller de sa majorité, coupable d'une indélicatesse. Bien que ce jugement ne soit pas définitif, le seul fait de se trouver dans cette position constitue plus qu'une "indélicatesse" qui ternit l'image de Nice. Sans attendre une confirmation par la Cour d'appel, qui contraindrait le maire de Nice a exiger sa démission immédiate, M. Kandel, s'il est un homme d'honneur, devrait de son propre chef, se mettre en retrait et cesser pour l'instant ses fonctions de premier adjoint, jusqu'au jugement définitif de cette affaire. Il serait dommageable pour l'image de la ville que pèse sur le premier adjoint en fonction, de la majorité municipale, plus qu'un soupçon de complicité de diffamation envers l'ancien sénateur-maire de Nice. Si ce jugement devait être confirmé en appel, M. Estrosi, ne pourra qu'en tirer les conclusions en tenant ses promesses électorales"

Posté par LIBERA NISSA à 22:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

01 janvier 2010

Bouòn' Anada 2010

2010_BOUON___Copie__1_

Cette année 2010 sera capitale pour la sauvegarde de notre identité face à la non-identité imposée par la France jacobine. En moins de dix ans, la L.R.L.N a réussi à faire découvrir sa véritable histoire au peuple Niçois ainsi que ses droits inaliénables. Face aux négationnisme d'Etat et ceux qui dénoncent la forfaiture de 1860 du bout des lèvres, nous pouvons déjà annoncer que des nouvelles révélations essentielles viendront confirmer, au cour de cette année de commémoration, toutes les preuves dévoilées par le mouvement garibaldien. L'édifice jacobin se fissure face à la pertinence de nos arguments. Demain, Niçois de souche comme d'adoption, se réuniront autour de nos valeurs ancestrales et nos droits inaliénables pour s'extirper d'un pays agonisant dont la structure est issue d'un autre temps. Aux septiques qui disent "ils ne nous laisseront jamais faire"  nous répondons "Nous ne LES laisserons plus jamais faire", car rien ne peut arrêter la Vérité !

Bouòn' Anada en toui e Liberà Nissa!

Posté par LIBERA NISSA à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,